dimanche 22 novembre 2009

Attention, ça glisse !




Tous sont finalement rentrés !

Mais ce matin, malgré un temps clément et ensoleillé, les chutes ont été nombreuses et parfois violentes. Témoin cette image de Fabrice à terre, genou amoché par le prolongateur de guidon, qui se relèvera non sans quelques difficultés (ça doit sentir le camphre ce soir...). Notons ici le plaisir et l'intérêt d'avoir un pompier, particulièrement volontaire, dans nos rangs; cet épisode nous a permis de découvrir qu'il sort avec sa mallette de premier soins. Merci Pierre pour toutes ces attentions.

Viendra ensuite Jacky, qui frôlera la blessure en tombant in extrémis du bon côté de la pente...

Quelques centaines de mètres plus loin, ce sera au tour de Patrick d'aller (lourdement) au tapis. Merci aussi à Stefano et Ernesto de s'être arrêtés pour le relever.

Stefano qui ré ouvrira dans la foulée une plaie encore mal cicatrisée au genou.

Bref, les descentes et single tracks étaient ce matin bien gras et très glissants.

Régis et Fred, bien que grippé toute la semaine (espérons que le H1N1 ne viendra pas décimer le peloton) ont souvent emmené le groupe dans leurs roues.

Les deux Romain et Pierre, emportés par leur fougue et leur élan, se désolidariseront dès le km 4 pour ne retrouver le VC Senlis qu'aux étangs de Comelles.

Au total 40 Kms bouclés en 3 heures; vous n'aurez pas de trace cette fois, le GPS du secrétaire s'étant mis en off lors d'un chute.

Enfin, Président, nombreux sont ceux qui réclament un audit sur l'entretien du matériel
(si vous pouviez glisser un mot à Bruno pour qu'il graisse ses tiges de selle, ce grincement est INSUPPORTABLE !) et sur la moralité et la retenue qui doivent prévaloir lors d'incidents. (voir photo ci dessous, c'est encore Bruno qui se bidonne alors que Fabrice souffre !).



A dimanche prochain pour de nouvelles aventures et délations ...



1 commentaire:

fabrice a dit…

Je confirme, ca sent le baume du tigre!!Bravo pour ton résumé, et ces magnifiques photos compromettantes, hein Bruno.